Kells + Benighted Soul + L'endevi - Paris le 1er avril 2012

Ce soir nous nous retrouvons au Nouveau Casino pour un concert unique de Kells à Paris, où il est prévu que le groupe joue pendant 1h30 des extraits de son nouvel album mais aussi ses anciens tubes.

C'est à L'endevi d'ouvrir le bal, groupe espagnol qui avait déjà joué avec Kells lors de leur tournée en terre hibérique. Leur musique est un gothic métal aux riffs assez lourds, plutôt sympathique mais qui ne m'a pas laissé un souvenir impérissable. Ce soir ils nous jouent surtout des morceaux de leur nouvel album et il m'a semblé que leur son avait un peu perdu en personnalité. Du coup, c'est le vieux titre Samsara avec ses mélodies orientales qui m'a le plus marquée. J'attends d'écouter tranquillement l'album pour me faire une idée plus précise des nouveaux morceaux. En tout cas, le chant de Mamen m'a semblé irréprochable, la demoiselle évoluant entre le chant clair et les growls (je dis "semble" car le son du micro était trop faible pour véritablement profiter de son talent). Les photos

Vient ensuite Benigted Soul. Nos petits français nous ont toujours livré des shows très professionels mais là, force est de constater qu'ils ont encore gagner en assurance au niveau scènique. Il faut dire que le groupe revient d'une tournée avec Tarja ! Ce soir c'est l'occasion de découvrir les nouveaux morceaux en live, et c'est un vrai plaisir ! Notamment le titre The edge of insanity, qui grâce à son côté très théatral, rend vraiment bien sur scène. Géraldine a vraiment une jolie voix, et je vais sans doute me répéter, c'est un véritable bonheur de découvrir son timbre dans un palette plus variée qu'à l'époque de l'EP. Seul bémol du set : le son encore une fois, pas des meilleurs, avec un chant pas toujours très audible et un clavier un peu noyé sous les guitares. Les photos

Kells arrive enfin sur scène ! Comme toujours, leur prestation est pleine d'énergie et Virginie, en frontwoman accomplie, fait participer le public qui, bien réceptif, se met à jumper, heabanguer et chanter en choeur les paroles. Le groupe nous joue les titres de son nouvel album Anachromie (des morceaux néo-metal parfaits pour le live) mais aussi des extraits de Lueurs et même le vieux tube Gaia. En 1h30, ils nous embarquent complètement dans leur univers et c'est avec étonnement qu'on découvre que le show est déjà fini... à quand un concert de 2h ? :D Comme à chaque fois, Virginie fait preuve de talents vocaux immenses : passant du chant clair aux growls tout en sautant partout ! Elle n'hésite pas non plus à descendre de scène, fendre la foule et monter sur le bar tout en continuant de chanter (petite originalité déjà testé lors de la tournée en Espagne, il me semble). Un set parfait jusque dans le son, puisque là tout était bien audible contrairement aux groupes de première partie. Les photos

Pour résumer, je dirai que Kells est vraiment un groupe de live. Les chansons sont bien sur CD mais prennent une nouvelle dimension sur scène, gagnant encore en puissance et en passion. Alors n'hésitez pas à aller les voir sur leur tournée avec Eths ou encore au H'elles on stage ;)